Notre région, c’est la Gascogne !

Le décès de Joël Baudet

mercredi 11 mai 2016, par Vincent P.

Un message hier après-midi : il m’apprend le décès de Monsieur Joël Baudet, de Saint-Macaire (33), survenu au mois de février dernier. Je n’avais pas su.

Le 17 août dernier, Joël Baudet, que je rencontrais pour la première fois, allait au-delà de son traditionnel circuit de guide touristique de la petite ville des bords de Garonne : il nous ouvrait, à Guilhem (Pépin) et moi, la cave médiévale de la maison Messidan, du XIIIème siècle.

Un privilège rare, comme le fut celui de le suivre bien 3 heures de temps dans les rues de Saint-Macaire, de la place du Mercadiou jusqu’aux remparts, nous narrer avec accent l’ancien temps, celui de son enfance, celui de son ancêtre, le félibre gascon Elie Boirac. Il était fier : il était le premier à avoir fait flotter le drapeau au léopard en Gironde ! Tous l’ont imité, dans son sillage !

Joël Baudet s’en est allé. Avec lui, le mirage d’un pays bordelais qui n’était pas que Bordeaux, ses mascarons, ses dégustations d’huitres au "Ferrè", Ginko. C’était la Gironde d’avant les années 2000. La grande ville noire qui ne séduit pas, l’heureuse campagne patoisante. Ce monde n’est plus, noyé dans les pavillons du sprawl bordelais, qui ajoute chaque année de nouvelles conquêtes : Saint-Macaire en est déjà une.

Adichat Moussu Baudet !

[Vincent P.]

NB : Joël Baudet était aussi un gasconhaute occasionnel, qui intervenait sur les sujets macariens.


Voir en ligne : Joël Baudet, un guide passionné par sa ville

Portfolio



Grans de sau




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document