Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Poudrerie de Bassens, 1917

MENERY Jean-François

samedi 30 avril 2005

Auteur d’un livre sur la vie des "40 poilus" de Fressin (histoire locale), désirerai savoir ce qui s’est passé à la poudrerie de Bassens en 1917 ?
Merci de me répondre.


Si un internaute sait quelque chose, Gasconha.com transmettra.



Grans de sau

  • Carte postale de mon grand père
    Traduction de la carte postale
    Bassens, le 25 novembre 1916,
    Mes chers parents,
    Que deux mots pour vous dire que je suis en parfaite santé et j’espère que vous soyez comme moi. Chers parents je vous envoi ma belle tête et ma jument. Je n’ose l’envoyer car je suis trop noir, mais il me coûte pas cher. Chers parents, je vous dirais que les poudriers commencent à être désolés de faire la poudre, car je vous dirais que mercredi dernier il est sauté un bâtiment que faisait au moins soixante mètres de long, les pierres et les briques ont bien volé à un kilomètre de la poudrerie. Les pauvres hommes n’ont pas sauté si loin, mais ils n’ont trouvé à cent mètres du bâtiment qui a sauté. Il ya eu 24 morts et 6 blessés et 3 qu’ils n’ont jamais vus, ils doivent être enterrés parmi les cailloux, vous savez, c’est bien triste de voir des choses pareilles. Ils ont été enterrés aujourd’hui à Bassens. Moi, j’ai donné vingt sous pour les couronnes et tout le monde ont donné. Enfin, rien de plus, au revoir mes chers parents. Votre fils Henri.
    Henri MORANTON, né le 4 décembre 1889 à Saint-Lyphard en Loire-Altantique (44), et décédé à Saint-Lyphard le 15 août 1951.

    JPEG - 1.2 Mo



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document