Notre région, c’est la Gascogne !


Nabarlur

lundi 16 août 2010, par Tederic Merger

Il y a du Krutwig dans l’air...


Voir en ligne : Nabarlur

Portfolio

  • Drapeau vascon 2010


Grans de sau

  • Ça oui, il y a du Krütwig dans l’air.
    Je trouve ce site très beau, les cartes sont magnifiques.
    C’est, à ma connaissance, le seul qui revendique si clairement une idée nationale vasconne et l’illustre si bien.
    Out l’Occitanie.

  • Oui, les cartes sont belles, je me demande comment ils les produisent.
    Cela dit, il y a des erreurs à savoir que l’auteur a suivi le tracé départemental.
    L’Agenais est tout entier "annexé" (dès lors, Sainte-Foy-la-Grande en Gironde se justifie mais c’est un bon point involontaire), ce qui corrige les cartes de Krutwig qui délaissaient le Marmandais gascon.
    Par contre, dès lors, les terres gasconnes du Tarn-et-Garonne ne figurent pas ! (Et si on veut être pointilleux, pas plus les terres agenaises, à savoir Valence et Montaigu dit aujourd’hui de Quercy alors que le village est en Agenais).

    Je crois comprendre que ces cartes se veulent avant tout historiques, mais même sur ce point je n’ai pas connaissance que la Lomagne ait été scindée avant la création du 82.

    Tantôt elle fut dans une sphère toulousaine, tantôt auscitaine, mais jamais coupée en deux. Sauf si l’on affine via la Rivière-Verdun et le Bruilhois, mais là on ne s’en sort plus, entre le civil et le religieux.

    Réponse de Gasconha.com :
    Une fois de plus apparait la valeur du critère lingüistique de délimitation, qui fait la somme de toutes les péripéties historiques. Selon lui, la Lomagne est gasconne, donc vasconne. Point.


  • Ajoutons la concession politiquement correcte d’Esquiule : si l’on fait une carte historique, on est historique jusqu’au bout, pas un seul instant les landes de Bervielle où se situe Esquiule n’ont dépendu de la Soule.

  • Bonjour à tous,

    Je vais passer le WE du 14-15 à Pampelune avec un des auteurs du site.
    Je l’ai déjà vu la semaine dernière et lui ait parlé des petites erreurs pour la Gascogne.
    Il ne demande qu’à corriger et écouter les remarques des Gascons. Alors si vous voulez, n’hésitez pas à me dire ce que vous voulez.
    Dimanche 15, je suis convié à une cérémonie à Orreaga pour l’anniversaire de la victoire des Vascons. Je vous raconterai. Il paraît qu’il y aura des "Krütwigistes".

  • C’est-à-dire qu’à l’exception de la Lomagne "tarn-et-garonnaise", curieusement oubliée, la carte s’entend facilement côté aquitain comme la Gascogne ethno-linguistique dans son assise territoriale historique (donc selon les limites des anciennes entités) plus des territoires auxquels elle s’est trouvée liée historiquement comme l’Agenais guyennais (il faut bien dire que Miramont et autres bourgs agenais jusqu’à Sainte-Foy-la-Grande, c’est difficilement le Quercy, ce n’est pas non plus le vrai Périgord au Nord de la Dordogne, c’est la seule véritable "marche" au fond) ou Foix qui est la charnière des Pyrénées, le lien entre l’Ouest (gascon) et l’Est (catalan).
    C’est difficile de juger sans savoir exactement l’optique. Pour Krutwig, je crois qu’il s’était tout simplement trompé sur des détails.
    Il suffit de lire "La Nueva Vasconia", c’est très succinct sur la Gascogne, voire caricatural (Krutwig projetait de rapatrier les Basques d’Amérique dans les Landes).

  • C’est fait. J’étais donc à Orreaga hier et j’ai assisté à la commémoration de la victoire vasconne du 15 aût 778.
    Tederic, je tiens à votre disposition les photos.
    Vous y verrez un surprenant drapeau, parmi d’autres, arboré par les Basques du coin, Navarrais, Guipuzcoans et autres Biscayens.
    Je vous réserve la surprise. Même moi, avec tout mon naïf enthousiasme, ne m’y attendais pas.
    Je l’espérais. Et bien je l’ai vu et entendu. Ils savent parfaitement qui sont les Gascons.

  • Autre chose. J’ai appris que pas mal d’hommes politiques et autres nationalistes reprennent abondamment Krütwig, de droite à gauche, mais sans jamais le citer, parce que c’est mal vu.
    Ils font donc passer ses idées pour les leurs. Le jour de ses obsèques, il n’y avait pratiquement personne paraît-il.
    Il n’est pas de bon ton de s’afficher en sa compagnie, même posthume, même si on pompe beaucoup, et de tous côtés, sauf les aranistes bien sûr et les carlistes de la Navarre castillanophone.
    Ainsi, on le pille mais il n’apparaît dans quasiment aucune bibliographie.
    Un jeune basque m’a expliqué qu’il avait tellement tiré sur tout le monde, du PNV à l’ETA, les communistes, les socialistes, l’église, le PP, Saint Sabino etc... qu’il est quelque peu maudit.
    Certains pensent cependant que son heure reviendra, mais pas tout de suite.

  • Il me semble que les "Espagnols" savent très bien qui sont les Gascons pour une raison simple : ils n’ont pas eu à subir des décennies d’occitanisme et de silence volontaire - si français au fond - autour de ce terme.
    Donc pour les "Espagnols", les Gascons sont restés ce qu’ils étaient pour toute personne versée dans les humanités, à savoir les habitants autochtones d’une partie du Sud-Ouest de la France dont l’expression étatique historique dite "Gascogne", aux limites fluctuantes, était héritière de ce qu’une certaine doxa croyait être les invasions vasconnes.
    Bref, ils en sont restés à la connaissance du début du XXème siècle, (l’expression ultime étant l’oeuvre de Luchaire que l’ALG ne vient qu’affiner), avant que les mouvements méridionaux français ne viennent faire régresser intellectuellement la recherche sur ces questions.

    Cependant, via le truchement catalan, la question se brouille également en Espagne.

  • Bon, las (perdon, les) fòtos deu Halip sus l’aplec vascon, quan e las/les poderam vésder ? n’es pas uman de’ns har esperar atau !

  • Amics,

    Talèu qui las agi sus clau USB, que’vs las hèi passar.

  • Je suppose qu’il doit s’agir de ce drapeau que l’on trouve sur Nabarlur :

    Vaskon.png

  • Exactement. J’ai envoyé les photos à Tederic.
    Il y a eu deux fois la même cérémonie.
    Une fois en bas, à Orreaga et une autre fois au col d’Ibañeta.
    Lecture de discours en basque et en castillan.
    Chants patriotiques en basque. Danses, bertsolaris et txalaparta.
    Historique de la bataille, exaltation de la résistance vasconne etc...
    Il y avait environs 300 personnes.
    Ce rassemblement a intrigué la "guardia civil" dont deux représentants sont venus pour savoir ce qui se passait.
    Ils n’ont pas été malmenés mais les regards étaient vraiment noirs.
    Le bertsolari, à leur départ, a improvisé quelques vers pour se moquer d’eux et les ridiculiser, sous les rires et les applaudissements du public. J’étais un peu mal à l’aise. A ce moment précis, j’ai vraiment ressenti toute la petitesse et le ridicule de l’occitanisme.
    Nous, Gascons, n’avons vraiment pas accroché la bonne locomotive.

    Réponse de Gasconha.com :
    Fotos arrecebudas, pas enqüera en linha.
    [Tederic]


  • Ce drapeau a l’inconvénient, en plus d’être très compliqué, de sortir le Béarn de la Gascogne, et d’utiliser pour cette petite Gascogne l’inadapté écartelé.

    Pour une vision d’avenir de la Gascogne, le drapeau de la Daune a, entre autres qualités, celle de réunir à égalité tous les pays du triangle gascon.
    Pour une vision d’avenir de la Vasconie, il faut se remettre à l’ouvrage en prenant en compte ce Drapèth de la Dauna !

  • Chers amis,

    Je suis d’accord avec toi Tederic.
    C’est une vision très "Ancien Régime", j’en ai fait part à M. Jaime Albillos Arnaiz le jour de la commémoration, en lui expliquant que l’écartelé n’est pas forcément le meilleur choix pour symboliser une Gascogne unie et moderne.
    Mais il faut savoir qu’en Espagne ils en sont encore là quant à leur représentation de la Gascogne.
    Ce qui est intéressant c’est surtout la vision vasconne. Pour le reste, à nous de les éclairer un peu. Je m’y emploie et si vous voulez m’aider ce sera avec plaisir.

    Mieux vaut utiliser notre énergie à nous rapprocher de nos frères basques qu’à essayer de convaincre des occitanistes avec lesquels il est devenu impossible de discuter sérieusement.

  • Le Drapeau que j’ai fait et donne en lien Vincent.P est en fait à refaire, il ne correspond pas tout à fait !




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document