Notre région, c’est la Gascogne !


L’Institut béarnais et gascon

mercredi 23 septembre 2009, par Tederic Merger

"Cours de béarnais et gascon pour adultes, concours littéraires « yocs flouraus gascoûs », édition d’ouvrages et de dictionnaires ; cercles de conversation, cantères, travaux de linguistique et toponymie. L’institut béarnais et gascon fait partie de l’alliance des langues d’oc."


Voir en ligne : L’Institut béarnais et gascon

Portfolio



Grans de sau

  • Adichats amiks Gasco-Biarnës !
    L’ortografe ako ray !
    Pèyre de le Leyre
    (Gasco-Guiyenës)

  • Un "institut" que ne serveish pas a arren !
    Ei sonque ta hèr cagar l’Institut Occitan (eth que hè d’accions ta la lenga nosta !) o los occitanistas !
    Me demandi vertadèrament de qué serveish aqueth "Institut béarnais et gascon" ?

  • Adichats brabe gèn dous instituts !
    Ke sayi d’escriwe sounke dap lous mouts, le founétike é le gamatike dou "Dictionnaire de la Grande-Lande" de Félix Arnaudin.
    << de toutes façons, ce n’est pas en affichant une graphie médiévale qu’on sauvera la langue >> (Jean Lafitte, 2005.04.19)
    Belèw, k’es binut lou tèms de se mète a le resoun...
    N’es pa tabé un tchic "rétro", le grafi’ "moudèrne" de l’Institut biarnes é gascoun ?
    Amistats
    Garluche

    Réponse de Gasconha.com :
    Prou parlat de le grafïe aciu !
    Lou gaskoun, k’at kau prumèr PARLAR !


  • Lou biarnusquet ce dit !
    - Diw biban ! Eth Biarnés k’éy éra amne d’éra Gascougne, é lou landës ke parle negue coum un pech ke se negue !
    L’awt ce dit :
    - Amne dou cos ! Akës hilh de clouke dou rey Fébus k’es un hort foutrassoun de carcagnas !
    Labets, per enhounssa lou soun hissoun, lou biarnusquet ce dit :
    - Lou Landës ke negue coum û pech, mè toutû ke se negue.
    é l’awt de respoune :
    - Aw gran doubble ban ! L’amne dou cos de le Gascougne k’es lou mileDiws de le bère GarÔne.
    Garluche de le Lane 20/07/2005

  • En tout cas, le site de l’IBG est plus fonctionnel que celui du concurrent Institut occitan.
    Une suggestion, totun à l’IBG : établir un ligam vers Radio Pais, qui fait du très bon boulot.

  • Aunitz gogoko izan dut gaskoiara-biarnoara institutuaren aurkezpen zibernetikoa.
    Biziki pozgarria da.
    Zergatikan ez da bertan euskararen irakasten ?
    Zergatikan Euskaltzaindiak ez du eusko erromantzaren irakasten ?
    Zergatikan haragoiara omititzen duzue ?
    Izan ongi !
    ZORIONAK !!!

    Réponse de Gasconha.com :
    Quin de "zergatik" (perqué), cuantos "zergatik", Hutsune !-)
    Essai de traduction du questionnement de Hutsune :
    Pourquoi l’IGB, dont il a découvert le site avec plaisir, ne s’ouvre-t-il pas à la culture basque ?


  • Jéjé, Hutsune es obvio que no conoces el maravilloso mundo regionalista gascón !

    En realidad, ese instituto es más o menos heredero de la franja conservadora del nacionalismo bearnés y esa tradición es caracterizada por un gran desprecio hacia los vascos.

  • Pourquoi Béarnais ET Gascon ?
    Combien de mots "béarnais" qui ne soient pas gascons ?
    1% ? 2% ?
    Allez, mettons 3 !!!!!

  • Impossible de deixar díder açò Pèir !!
    Prenetz es conjugasons deth gascon e comparatz dab es deth lengadocian centrau (preses coma arreferencies per occitan) :
    se n’i vetz pas diferencies, que’vs cau tirar era merda des uèlhs !

  • A l’attention de ANTI REPLEGAMENT etc...
    Moi je suis français et fier de l’être, l’occitanisme est justement un REPLEGAMENT IDENTITARI qui va contre les principes des Lumières et de la Révolution.
    La seule langue universelle et démocratique est le français.
    Tous ces défenseurs de l’occitan sont en fait des nostalgiques de l’Ancien Régime, de l’Etat français ou pire encore.

    Réponse de Gasconha.com :
    Pour l’internaute : à prendre au deuxième degré, probablement.


  • N’empêche beaucoup de gens pensent exactement ça, c’est vraiment terrible.
    Imposer la langue de la liberté, quoi de plus normal ?

  • Jo que soi fan de l’Institut Bearnés e Gascon e de l’Institut Occitan e que’us hèi ua prescripcion medicau : intercambiar las lors grafias de temps en quan, digam-ne dus còps per setmana, tà non pas vàder cretins intolerants e tribalhar amassa entà sauvar la lengua..

    You que souy fan de l’enstitut bearnés e gascoû e de l’enstitut occitâ e qu’ous hèy ue prescripcioû medicau :
    intercambià las lous grafies de tens en coan, digam-ne dus còps per semmane tà noû pas bàde cretis intoulerants e tribalhà amasse ta sauvà la lengue.

    Douctou Peyroutou

  • escriver en grafia ibg vergonhosa, a la medisha valor qu’escriver lo basco atau :
    "aounits gogoco issann dout gachcoihara -biarnoara institoutouarenn aourkespenn siberneticoa.
    Bissiki posgarria da.
    sergatican esta bertann eouscararenn iracachten ?
    sergatican Eouchcaltsahinndiac estu euchko erromanntsaren iracastenn ?
    sergaticann haragohiara omititsenn doussoue ?
    Issan onngi !
    SORIONAC !!! "

    la lenga shens la soa ortogràfia mòrta es (e d’alhors se farrà demandar un dia perqué tot aqueste monde passa tant de temps a batalhar per sa vision passeista de las lengas occitanas, lavetz que l’emplegan pas jamei e s’estiman mei de parlar francés...




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document