Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

LE MONDE DES PYRENEES

samedi 30 avril 2005, par Tederic Merger

Site surtout consacré aux activités sportives en montagne.
Mais l’environnement culturel pyrénéen n’y est pas ignoré.
Et comme le dit l’historienne Renée Mussot-Goulard dans son "Histoire de la Gascogne"
"Les Pyrénées règnent sur le monde gascon.
De Nérac, d’Auch, de Dax, de partout, le regard s’élève vers la montagne rassurante parce que porteuse de vie, refuge dans les périls et guérisseuse.
Elle est aussi mère d’une histoire, puisque c’est de son sein qu’aurait jailli à la fin du VIe siècle le peuple des Vascons-Gascons qui lui donnèrent leur nom."


Voir en ligne : LE MONDE DES PYRENEES



Grans de sau

  • Louis Dollo, le fondateur de pyrenees-pireneus.com, « a rejoint le grand paradis blanc », comme l’écrit son co-administrateur du groupe Facebook Le Monde de la Montagne et des Pyrénées.
    Louis n’aimait pas seulement la montagne, il aimait le peuple pyrénéen, le monde des bergers... Il adhérait à ses combats.
    C’est sans doute en fréquentant ce monde, et en l’entendant parler, qu’il a acquis le respect de sa langue - Louis n’était pas pyrénéen d’origine et n’avait pas reçu le gascon en héritage.
    C’est aussi pour ça qu’il a nommé son site "Pyrenees-Pireneus", qui comporte par exemple une page dédiée à l’Espace gascon, occitan et Catalan.

    Et par la langue, Louis Dollo était entré en relation avec ce qui devait devenir Gasconha.com. Il participait volontiers aux amassades organisées dans le sillage de Gasconha.com et de la liste de diffusion G(V)asconha doman.
    Il restera un exemple de la relation forte Pyrénées-Gascogne.

  • J’ai appris hier soir cette triste nouvelle en allant jeter un coup d’oeil sur FB.
    Le point de vue de Louis Dollo sur la vie des bergers en montagne était réaliste, tout le contraire de celui des écolos en peau de lapin qui voient les Pyrénées comme si elles étaient les Montagnes Rocheuses.
    Mais n’oublions jamais que la nature, si belle soit elle, ne fait pas dans la nuance puisqu’elle a eu le dernier mot dans le combat que menait Louis depuis deux bonnes années, chose que j’ignorais jusqu’à hier soir.
    N’ayant pas eu la chance ni l’opportunité de le côtoyer, j’appréciais néanmoins ses interventions toujours pleines de bon sens sur FB et naguère sur G(V)asconha.doman.

  • C’est Gasconha doman qui m’apprend à l’instant le décès de Louis Dollo.
    Il m’avait "découvert" et me soutenait, en mettant de lui-même mes écrits sur Pyrénées-Pirenèus.

    Quelle perte pour la Gascogne et notre cause, que le départ de cet "estranyè" si intelligent et perspicace !

    En ce dimanche, je n’ai d’autre ressource que de prier pour lui, et de remercier Dieu de nous l’avoir donné.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document