Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Bordeaux et la mémoire de Chaban

lundi 12 novembre 2012, par Tederic Merger

Bordeaux s’éloigne de plus en plus de problématiques proprement gasconnes mais il est intéressant de voir ce qui s’y passe.

A cet égard, après avoir effacé de la mémoire bordelaise le Parc Lescure, après avoir donné son nom à un pont dont le nom initial Bacalan-Bastide avait le mérite de mettre en avant deux quartiers emblématiques de la ville, le fantôme de Chaban-Delmas, prototype du parachuté politique gaulliste, enterré à Ascain (l’amour de Bordeaux peut-être, mais le Pays Basque comme dernière demeure, c’est mieux), vient hanter de nouveau Bordeaux sous la forme d’une statue près de la Mairie.

Il serait peut-être temps que Bordeaux échappe à la mythologie Chaban, il y a d’autres figures locales à honorer, d’autres histoires à raconter autour de Bordeaux. D’ailleurs, je l’aurais bien mise en plein milieu de Mériadeck cette statue.

Vincent P.


Voir en ligne : Statue de Chaban-Delmas à Bordeaux : ce que les internautes en pensent [Sud-Ouest]






Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document