Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Les racines de Françoise Laborde

samedi 26 novembre 2011, par Tederic Merger

[La Rép.] Vous êtes présente à Pau. Quels sont vos liens avec le Sud-Ouest ?

[F. L.] Ce sont mes racines. Mon père vouait une admiration sans borne à Henri IV et il lui arrivait de hisser le drapeau occitan sur le toit de la maison ! Toute ma famille vient de Saint-Mont, petit village du Gers. Quand j’ai commencé à vivre à Paris, j’ai pensé : « Quelle chance d’être du Sud-Ouest ! ». J’y séjourne très souvent.

Mon commentaire :
Ente Enric IV, l’Occitanio, lou Gers, lou Sud-Ouest, quino salado - shens Gascougno !
Énter Enric IV, l’Occitania, lo Gèrs, lo Sud-Oest, quina salada - shens Gasconha !


Voir en ligne : l’article de "La République des Pyrénées"



Grans de sau

  • Il y a eu probable réécriture des propos de Françoise Laborde. Je vois assez la journaliste aller demander conseil auprès de l’expert ès questions régionales de La République pour savoir comment tourner sa phrase sur "cette histoire de drapeau". Il me semble improbable que le père de Françoise Laborde ait pu hisser le drapeau occitan, d’autant plus qu’elle même s’est toujours dite "gasconne" et jamais occitane, ce qui aurait été le cas si elle était issue d’une famille conscientisée très précocement à la bonne parole occitane.

    Au demeurant, Françoise Laborde n’a de liens avec Pau que via l’espace gascon, or justement, dans sa réponse telle que rédigée, on ne comprend pas ce qu’Henri IV vient faire chez cette bordelaise d’ascendance paternelle de Saint-Mont (du côté de sa mère, des immigrés espagnols sur Bordeaux).




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document