Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Proposition de panèu L.E.N.G.O.N pour Ladevèze-Rivière

Tederic M.

mardi 1er novembre 2011




Grans de sau

  • Je serais plutôt d’avis en graphie phonétique de noter z le son à l’intervocalique.

  • Oui. Très juste : pour la version franco-phonétique, il faudrait écrire "Déwézo", sinon c’est ambigu.
    Concernant la version gasconne, sans parler de graphie, je me demande si "La Devesa d’Arribèra", sur le modèle de "Castetnau d’Arribèra", ne serait pas mieux.
    Wikipédia met "La Devesa Ribèra en gascon". J’ai bien compris que jadis, le gascon ne savait pas prononcer "Ribèra" autrement que "Arribèra", mais maintenant ça ne va plus de soi... La graphie doit aider la prononciation...

    PS : Je suis en train de passer en revue toutes les banèras, et notamment celles-ci, de type "L.E.N.G.O.N", en vue d’une modification informatique.
    Il y aura quelques reclassements, mais le concept de "banèra" restera présent sur le site, et même mérite selon moi d’être encore mieux exposé.

  • La prononciation n’est pas ’’débéso/débése’’ même en zone ’’w’’ ? (comme pour divisar)

  • "La prononciation n’est pas ’’débéso/débése’’ même en zone ’’w’’ ? (comme pour divisar)"

    Pour savoir cela, il faudrait une enquete locale. S’il s’agit d’un mot hérité comme tel, il faudrait avoir une [w] intervocalique, s’il s’agit d’un mot composé "refait" sur le simplex, il pourrait avoir l’initale du simplex placé a l’intérieur. Mais je doute que cela puisse avoir donné une [b] en ce cas, car "devesa" ne vient pas d’un latin *"divisa", mais de "defensa" - une recomposition aurait donné ici en gascon "*dehesa", non "*debesa".

    (Sur l’étymologie du mot, voyez le mot analogue catalan sur le DCVB :

    "Etim. : del llatí defēnsa, ‘defensada, prohibida’, perquè les deveses eren antigament trossos de terra closos i vedats. En els documents medievals escrits en llatí el mot devesa està representat per defensa, com es pot veure per aquest passatge : « Item damus plenum posse quod possitis ibi tenere quatuor sortes terre ad defensam, et in dicta defensa nullus sit ausus venari de die nec de nocte, neque laqueos ponere, neque aliud ingenium captionis facere... » (doc. a. 1303, arx. parr. de Sta. Col. de Q.).")

  • Il faudrait voir comment on dit Devèze à Bordeaux, "rue de la Devèze", chez l’abbé Caudéran, ou chez Léo Drouyn, ou autre...Mais à Bordeaux je crois savoir qu’on a B et pas W.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document