Notre région, c’est la Gascogne !


Croix gasconne

Vincent.P

mercredi 17 août 2011

Lasseube - croix gasconne ?



Grans de sau

  • Très jolie !
    Mais comment ça croix gasconne ?

    Réponse de Gasconha.com :
    C’est peut-être une idée de croix gasconne.


  • Oui, c’est une proposition.

  • Bof, j’aime pas trop.

  • Cela fait croix des mousquetaire stylisée, c’est pas mal du tout.

    Quel coeur ces gascons... !

  • N’existe-t’il pas de symbole représentant la Gascogne ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Il y en a un qui est assez largement reconnu dans une partie du triangle gascon : le blason rouge et bleu avec lions et gerbes.
    Mais pour une bonne partie de ceux qui veulent promouvoir la Gascogne, il n’est pas adapté : sa symbolique héraldique est arbitraire, vieillote, insignifiante.

    Gasconha.com est donc de ceux qui choisissent le nouveau drapèth de la Daun@, qui proclame en rouge et blanc le triangle gascon Mer-Garonne-Montagne, sous le patronnage d’une Dame anonyme qui a vécu dans ce triangle il y a 25000 ans, affirmation forte de notre volonté de mémoire !


  • Houla ! On croirait déclencher des schismes à chaque proposition de symbole identitaire.
    Ce n’est rien d’autre qu’un symbole parmi tout un attirail possible de logotypes gascons ou assimilés.
    Ils ne sont pas concurrents, ils s’accordent selon le contexte.
    Une croix, ça peut décorer un meuble, un linteau, servir de motif pour des gourmettes, être taggée, être détournée comme logo d’une chaîne de télé gasconne (!)...
    Enfin bref, on en fait ce qu’on veut, tout comme on peut détourner les couleurs.

  • Merci de recadrer un peu les vélleïtés de ces gascons qui critiquent les occitanistes et finissent par devenir plus intolérants qu’eux.

  • Certes, je conçois qu’il soit nécessaire de se démarquer de la culture basque, néanmoins, faut-il rappeler que la croix dite basque ou plus exactement croix à virgule n’est pas basque à l’origine.
    La croix basque remonte à la plus haute Antiquité, elle n’est pas basque.
    Par contre, elle semble avoir été adoptée par les tribus aquitaniennes et vasconnes, ancêtres des basques mais aussi des Gascons.
    Il semble donc que la croix à virgule puisse être utilisée comme motif tant par les basques que par les Gascons, peuples ayant les mêmes ancêtres communs, les Vasco-Aquitains.

  • Sans dévoiler mon inconscient, il n’y a aucune volonté de se démarquer de la culture basque via cette proposition.
    En fait, je m’accuserais bien plus de servilité publicitaire.

  • Moi c’est france qui ne me parle pas....

  • Ouais ben mon pauvre tu vas devoir faire avec encore longtemps, à moins d’emménager au val d’Aran...

  • Symboles
    L’"estèla de Vasconia" (voir les drapeaux proposés sur le site) peut faire office de pendant gascon au "lauburu" basque. Cette photo montre bien qu’il y a une demande et un réel sentiment gascon. Il faut y répondre.
    Le grand nombre des emblèmes, graphes, etc., n’est pas un mal, l’important étant d’en bien fixer les emplois. Cela se fait par l’usage et la réflexion (il faut les deux).
    Si les gens connaissaient l’estèla, le sautoir, la gerbe accompagnée du lion, la tête de vache (méchante si possible), les roues tournantes comme on en voit sur certains monuments et vieilles maisons, si les formes des croix traditionnelles (trilobée en Bigorre, fleuronnée en Chalosse, etc.) étaient objet d’enquêtes, si les travaux des numismates étaient mis à profit, bref si tout ce REPERTOIRE était RECENSÉ, nous aurions encore plus de symboles gascons que nécessaire.
    Et nous ne serions pas menacés d’occitanomanie graphique et symbolique (cela dit sans hargne contre la croix dite de Toulouse, qui est très belle, surtout là où elle est légitime).

    Merci à ceux qui photographient systématiquement les linteaux gravés, les croix de cimetières, les médaillons d’églises, les broderies, les monnaies du haut Moyen-Âge, les objets de l’artisanat, les cocardes, etc.
    Ou à défaut feront un relevé même sommaire sur une feuille de leur ’carnet de gasconitat’, pour faire partager leurs découvertes, constituant ainsi cette base de données dont la lésine et l’oubli nous ont privés.

    Tout est là, il faut seulement aller le chercher et le rendre à la vie par des autocollants, des cartes, etc.
    A cet égard, tous les coups sont permis.

  • Pas de ressemblance avec la Croix des Mousquetaires qui est avec quatre fleurs de lys en pointe et symboles royaux.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document