Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Pegasolet Gasconha en Occitània, en França, en Euròpa

Lo Stef

jeudi 24 avril 2008

Pegasolet Gasconha en Occitània, en França, en Euròpa
Voilà , moi, c’est ça mon choix !



Grans de sau

  • En Occitania ?
    Diu vivant...

    Réponse de Gasconha.com :
    Òc, que som en Occitània pr’amor que los parlars gascons e son parlars d’òc.
    [Tederic]


  • Je veux préciser que pour moi, parfois, l’attachement au drapeau est signe d’une forme de renfermement.
    Pour moi, le drapeau gascon est une "base" vers mes autres horizons que sont l’Occitanie, qui est ma base pour la France qui est ma base pour l’Europe et même le monde.
    Ça, c’est pour la question des identités inscrites sous le drapeau.

    Je veux qu’on sache que la Gascogne est un membre vivant et indispensable, mais indissociable du reste.
    Pour la graphisme du drapeau, je ne crains pas de quelconques ressemblance avec les basques ou les ecossais, il y a là suffisamment de signes colorés et graphiques qui en font un drapeau unique.
    Que soi gascon, segur !
    Adishatz

  • Tederic, lhèu que TU ès en Occitania, mes jo que soi en Gasconha.
    Un pèis qui no vado de l’imaginacion d’utopistas deu 20au sègle.

    Réponse de Gasconha.com :
    Lo domeni lingüistic d’òc (o "occitan") qu’ei ua realitat remarcabla e d’ua significacion istorica pregona.
    La Gasconha que’n hè partida, e aquò n’ei pas ua question de sensibilitat personau.
    [Tederic]


  • Oui, certainement, mais tout cela est un peu une vue de l’esprit.
    Dans les faits, les points communs les plus notoires entre un limousin, un gascon et un provençal, c’est d’une part leur héritage romain (religieux, juridique, culturel, ...), d’autre part leur psychè française.

    J’en suis même à me demander si la francisation linguistique n’a pas joué dans le sens d’une meilleure intercompréhension des parlers dits d’oc (francisation phonétique, phonologique, syntaxique, ...).

  • Lo domeni lingüistic d’ò, lhèu, mes lo pais, "Occitània" qu’ei ua utopia, xentz nada realitat istorica.

    Ta-d arrebombar suu messadge deu Vincent, jo que’n soi segur, qu’ei la francisacion de las loengas d’ò qui permet ua tau comprehension enter eras.
    En esfèit, qui ei lo de mei bon compréner : un estudiant en facultat lemosin (qui a aprés en mei ua loenga totaument diferenta de la qui ei (encoèra) parlada) o un locutor naturau lemosin ?
    Que coneixetz l’arresponsa...

  • Je suis tout à fait d’accord avec Vincent, les seuls mots que je comprend en occitan (provencal) sont ceux qui sont des gallicismes, que l’on retrouve dans le gascon. Bien sûr, quelques mots ressemblent, du au latin.

  • Comme d’hab, quand le mot "Occitanie" est lâché, le débat se détourne au quart de tour sur l’appartenance (ou pas) de la Gascogne à l’Occitanie.

    Ce débat est intéressant, mais il n’est pas possible qu’il soit recommencé à zéro à chaque fois !

    Il y a un lieu pour ce débat :
    Gasconha e Occitània, sur Gascogne-débat.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document