Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

LES EMBLÈMES GASCONS

une synthèse

dimanche 13 octobre 2013, par PJM

Word - 47.5 ko
LES EMBLÈMES GASCONS - une synthèse
Philippe Jouet-Momas


Grans de sau

  • Interessant. Mais ne peut-on pas associer le léopard (Aquitaine en général) d’or sur fond de gueules, avec tel ou tel autre symbole ?

  • Bien sûr, on peut combiner les catégories.
    On peut par exemple charger un des drapeaux retenus par un emblème de région historique, de commune, d’association, de club.

    Le léopard d’Aquitaine est légitime sur le vaste territoire qui a porté ce nom, et dans ceux qui ont porté le nom de Guyenne jusqu’à la création des départements.

    Deux contraintes majeures cependant :
    - l’usage du léopard de Guyenne déborde le domaine gascon (il englobe aussi des pays sud-occitans et même nord-occitans).
    - il n’englobe pas tout le domaine gascon (Béarn, Aran, etc.).

    il faut donc le spécifier au moyen d’un des marqueurs généraux ou "pan-gascons" que j’ai essayé de recenser.

    (L’usage du lion sur le célèbre écartelé aux gerbes, et en Armagnac, renforcerait plutôt le léopard gascon)

    Quelques idées :

    - un des drapeaux gascons rouge et blanc retenus, chargé au centre de l’écu au léopard
    - si l’on n’aime pas trop les écus, le drapeau chargé du léopard tout seul
    - le léopard surmonté par l’effigie de la Daune
    - le léopard accompagné à gauche par la Crotz
    - le léopard surmonté par la Crotz (permet une composition dans un carré)
    - la bannière au léopard avec la Crotz en canton, près de la hampe.

    Je verrais très bien en Gironde un drapeau au sautoir blanc sur rouge chargé au centre de l’écu départemental (armoiries très réussies et parfaitement adaptées à la "Gironde gasconne").

    L’un des inconvénients du léopard héraldique (en fait identique au lion, n’était la position) c’est qu’il est assez général : Normandie, Angleterre... On perd de vue la Gascogne, encore plus si l’on veut valoriser la "Gascogne triangle". Mais il est possible malgré tout de le relier à la Gascogne (de fait, il figure sur la couverture du récent Dictionnaire en gascon de P. Mora).

    La condition requise est de faire simple, lisible, clair et d’un style adapté au but recherché (faire-part, drapeau de manif, association festive, tout est possible). Il faut pouvoir répondre immédiatement : "le léopard, c’est la Guyenne (la Gironde) ; la croix (ou le sautoir, etc.), c’est tous les Gascons." Ca marcherait...
    Sans compter qu’on peut donner l’idée aux municipalités (panneaux d’entrée, logos, etc.).

    C’est aussi une question... de sous, quand on veut concrétiser.

    Toute idée sera la bienvenue.

  • « En Gascogne l’idée générique d’arbre coïncide généralement avec l’idée de ’chêne ’, de manière que càssou a ce double sens, tout comme en basque où le mot arritz est employé pour ’chêne’ et ’arbre en général

    G. Rohlfs, Le gascon, études de philologie pyrénéenne, §112.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document