Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

La croix basque sur les bouteilles de la Guinguette de Libourne

Vincent.P

jeudi 29 octobre 2009

La croix basque sur les bouteilles de la Guinguette de Libourne
Je ressens assez, du moins en Aquitaine "non-périgourdine", un besoin de s’identifier au Pays Basque.
Il suffit de constater le succès des drapeaux basques ou des autocollants 64.
La croix basque est assez présente comme symbole publicitaire, notamment en Bordelais.
Je crois vraiment que plus qu’une mode, il faut y voir les résidus d’une conscience plus large qui s’est exprimée finalement très tardivement jusque dans les années 70.

Cet engouement pour ce qui est basque, il faut surfer dessus, parce qu’être gascon, c’est dans une certaine mesure relever de cet univers.
On pourrait envisager pour la Gascogne une relation avec le fait basque comme il y en a une entre Basse et Haute Bretagne, à savoir que la Haute Bretagne gallésante bénéficie de la force identitaire de la partie bretonnante.
Plus au loin, c’est notre relation avec les pays du Nord de l’Ibérie qui est en question et là on rejoint ce qu’il faut bien appeler l’ibérophilie de la Gascogne (et c’est loin d’être une mode récente : la fascination pour l’Espagne est une vieille tendance).



Grans de sau

  • Exemple de dynamisme breton dont profite la Bretagne gallo :

    www.ofis-bzh.org

    Notez la base de données toponymiques (KerOfis), outil dont nous aurions besoin en Gascogne.
    Alors évidemment, tout cela s’accompagne d’un petit fantasme de rebretonnisation (notamment avec la proposition scientifique d’un nom breton pour des communes qui n’ont jamais parlé breton).
    Cet imaginaire est nécessaire je pense.

    Pour ceux que ça intéresse, je dispose d’une liste de toponymes béarnais et landais basquisés, je la transmettrai sur Gasconha débat quand je l’aurai un peu plus fignolé :)

  • Tout simplement scandaleux !
    Et pourquoi pas mettre une croix basque sur une boite de rillettes du Mans ??? N’importe quoi !
    Pour moi n’a absolument aucun lien avec les Basques et n’a rien de Gascon non plus !
    Un basco-Béarnais mécontent !

  • Euh, s’ils veulent manifester leur amour du Pays basque, pourquoi pas ?-)
    J’aurais préféré qu’ils arborassent un signe gascon (Libourne est en lisière de la Gascogne), mais nous sommes en la matière moins bien pourvus que les basques.

  • Il y a des choses plus scandaleuses que l’usage publicitaire par une guinguette des bords de Dordogne, qui justement "surfe" sur la vague ibéro-tapas et gambas, de la croix basque. Croix qui d’ailleurs se retrouve dans le monde entier, et parmi d’autres endroits, dans les Pyrénées gasconnes ...

    Ce qu’illustre ce détail, c’est l’identification au Pays Basque.
    Et ce phénomène ne date pas d’hier en Bordelais, d’une part parce que les migrations basques en Gironde ont été fortes (c’est à Bordeaux qu’on voit le plus de drapeaux basques au cul des bagnoles), d’autre part parce que Bordeaux a participé à la construction du Pays Basque d’opérette notamment via ses peintres et architectes (Bégaud, Roganeau, ...).

    Pour répondre à la question : "Et pourquoi pas mettre une croix basque sur une boite de rillettes du Mans ???" ... Il me semble que la réponse va de soi : Le Mans n’est pas à 180km de la côte basque et n’est pas une ville du "Sud-Ouest" de la France.
    Ce n’est pas parce que l’on peut trouver les modes déplorables qu’il faut s’interdire de les constater.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document