Notre région, c’est la Gascogne !


Proposition de panneau routier-type gascon

Vincent.P

lundi 19 septembre 2011

Exemple pour Langon.
Proposition de panneau routier-type gascon - exemple pour Langon
Deux choses me semblent importantes :
1.Mettre en avant la beauté et l’élégance de l’orthographe occitane, mais toujours complétée de la prononciation en phonétique française. D’où mon choix : à la fois le respect des locuteurs naturels et des élèves de calandretas.
2.Respecter les codes routiers français :
La fantaisie n’a pas de place.
Garder le toponyme officiel qui a aussi une histoire est important, ainsi que la typographie française, qui est sobre et efficace.

Crédit : La banque du blason



Grans de sau

  • Il faut proposer cela au Maire de Langon, à présent que cette ville se découvre un passé médiéval (aprés que les élites langonnaises pendant près de 30 années ONT TOUT BOUSILLE DANS LE VIEUX LANGON, exemple la chapelle de l’hôpital Pasteur ainsi que les restes de l’église Notre Dame transformés en chiottes pour chiens...).
    Je ne doute pas que le pétulant Charles saisira la balle au bond et se fera plus Gascon que la normale...
    A tenter.

  • C’est bien vrai. Il y a 2500 ans que des gens habitent ici, et ils n’auraient laissé aucune trace ?
    Une monographie de la fin du XIXè siècle (j’ai oublié l’auteur) recensait tout le patrimoine architectural qui existait à Langon alors : couvents, monastères, portes, remparts...
    Quant on voit le résultat, ça laisse rêveur.
    Il ne reste de l’ancien Langon que son plan (le cours des Fossés) ce qui est déjà bien. Reste à le mettre en valeur.
    Adiu a tu, Tederic, va plan ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Òc, que soi content que te tornes manifestar sus lengon.gasconha.com.
    As vist qu’a profieitat... Qu’arriberam lèu aus mila lòcs lengo-vasadés... Que seré lo moment de ne har la publicitat, e benlèu un quaucoment per marcar aqueth moment !
    [Tederic]


  • Qu’ei vist. Lou mainatge qu’a profitat !
    Mès qu’em soi manifestat tanben sus las paginas de Tonens, et autas. Bravo per ço qu’as heit sus Tonens ! A leu !

  • Trés bonne idée pour Langon !
    La proposition paraît aboutie, reste plus qu’à soumettre ça aux politiques.
    Pourquoi ne voit-on pas plus de panneaux avec la traduction gasconne en Gironda !!??
    Amistats

    Réponse de Gasconha.com :
    "reste plus qu’à"... C’est sans doute le plus dur.
    Et là, il faut aussi et surtout créer la demande de la population.
    Si demande il y a, les politiques finissent par l’entendre.


  • La population, il faudrait encore pouvoir l’informer.
    J’ai ainsi vu que chaque fois que la mairie de Langon édite un nouveau plan de la commune (en papier, vendu aux touristes), elle déforme volontairement ou pas des toponymes.
    Ainsi "Cantelauzet" est devenu "Chanteloiseau".
    Plus récemment "Lajordy" s’est transformé en "Lajorny" ou "Le Nouguey" en "Le Nougney".

  • Ce panneau est selon moi le panneau idéal pour une signilisation bilingue gasco-française !

  • Panneau idéal, en effet, car seul capable de ménager toutes les sensibilités et susceptibilités.
    Hélas, je crains qu’il n’ait pas beaucoup de succès en raison des tendances manichéennes pour ne pas dire manichéistes de notre époque.
    Il est trop "conciliant", trop "civilisé", en un mot trop intelligent.

  • On pourrait améliorer le panneau, notamment d’un point de vue typographique sur la version normalisée, mais nous ne disposons pas malheureusement pour la Gascogne d’une police de caractères identifiable tout comme les Basques en ont.

    Par contre, je crois que joindre le blason de la ville ou du village est intéressant car cela peut engendrer en les lieux une stimulation identitaire parmi les habitants pour débattre du symbole de la commune quand celle-ci n’en a pas ou n’en a plus, parce qu’évanoui.

    NB : Et puis, on peut aussi ajouter le nom basque : Langon/Alingo. :D

  • Excellente proposition. Simple, lisible, beau.
    Mais quelle "force de proposition" pourrait le faire passer ?

  • Bravo à Vincent P. qui en 2006 avait trouvé la solution autour de laquelle on tournait ces temps-ci dans Gasconha.com et qui devrait rassembler tous les gasconisants raisonables quelles que soient leurs attaches par ailleurs.
    Reste à écrire aux municipalités, offices du tourisme et autres (presse régionale, DDE ?) en ce sens.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document