Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Construire par soi-même sa maison en béton cellulaire

Ludovic

mercredi 23 août 2006

Et bien décidemment, moi qui pensais être le seul à vouloir construire par moi-même ma maison en béton cellulaire, je m’aperçois que finalement vous êtes plusieurs à avoir sauté le pas, certains ont fini depuis longtemps, d’autres sont en cours ou comme moi vont se lancer sur 2007.

Ca me rassure un peu, pour tout vous dire, de savoir que certains l’ont déjà fait tout seul.
Mais comme tous les apprentis j’ai beaucoup de questions (coût, solidité dans le temps, peut-on l’utiliser pour les murs du sous sol enterré, liaison fondation/bloc de béton cellulaire, les planchers etc..), comme je ne suis pas pro, je suis preneur de tous vos conseils et expériences sur le sujet.
Merci par avance et bravo pour votre entrain !



Grans de sau

  • - coût : idem (moins la main d’oeuvre...).

    - solidité : doublage extérieur impératif (construisant dans le nord de la France, j’ajoute une brique terre cuite en ext. des murs BC de 30)

    - pour les murs de sous-sol je ne conseille pas (humidité et possibles remontées capilaires)

    - liaisons identiques à constructions parpaing (fers aux angles dans BC creux)

    - le plancher : je ne vois pas pourquoi je vais faire faire mon plancher étage par un prof. (qui ne regarde que mon portefeuille...) alors que je peux le réaliser moi même (avec l’aide d’une seule personne) en BC !
    la réponse est donc évidente !
    Et surtout, n’oublie pas le plaisir de l’autoconstruction !

  • J’ai fait la liaison bc/dalle avec 2 bouduin de mortier hydrofuge.
    Un test pour l’humidité :
    plonger un bloc de bc dans l’eau durant plusieurs jours et le scier ensuite, est-il sec à l’intérieur ? oui

  • Chez XELLA, formation payante pour les autoconstructeurs.

  • Bonjour,
    je vais construire aussi en B C. avec s/sol enterré, j’ai déjà les devis de HL2R qui importe directement d’Allemagne, donc moins cher.
    Si tu tapes "autoconstruction", le site est intéressant.
    Il y a un livre "construire en BC" de EYROLLES.
    Voici mon E mail :
    claude @ piccin.com

  • Piccin, attention à HL2R, si c’est bc et qu’il est moins cher, y’a anguille sous roche.
    EYROLLES a effectivement fait un livre mais avec du xella ytong-siporex.
    Le produit HL2R n’a peut être pas toute les normes, ATTENTION !
    Avez-vous un devis Xella et où se construit votre maison ?

  • Bonsoir Edouard,
    selon leur site :
    "Ses produits sont conformes aux normes DIN 4165 et 4166 et titulaires des Avis Techniques Z 17.1465 et Z 17.1630 délivrés par le Deutsches Institut für Bautechnik. Ils répondent également de la norme européenne NF EN 771- 4.
    "
    Ca vaut quelque chose ces normes ?

  • Si je me trompe pas, Deutsches Institut.... est un organisme allemand !
    Or, sauf erreur de ma part, la construction se fait en France, les normes et valeurs thermiques ne sont pas les mêmes.
    Il faut faire très attention.
    RT 2005
    Ikus arte.

    Réponse de Gasconha.com :
    Egun on !


  • Fondations très solides en 50 ferraillée ou mieux en 80, mur enterré en agglo, bien ferrailler la carcasse avec les angles et la ceinture, projection platre intérieur... voilà tout.

  • Les allemands, cela fait des années qu’ils construisent en bc, alors, vu leur rigueur, je ne crois pas qu’il y ait un problème.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document