Notre région, c’est la Gascogne !


Le Pla d’Adet

Guy pierre Souverville

jeudi 24 juillet 2014

Un commentateur du Tour de France s’interroge sur le Pla (d’Adet) et en donne une définition erronée sans confirmer toutefois.
Le "pla" (en Aure et Louron), c’est le plan, c’est à dire un plateau. Dans ces vallées on ne prononce pas le n final qui devient plaa en Béarn. Quant à Adet, il se pourrait fort qu’il s’agisse de la prononciation locale d’Azet, communauté voisine. Aux portes de la Bigorre le S et le Z deviennent D. On pense à des pâturages d’Azet sur le territoire de Saint-Lary ou de Soulan, pratique courante autrefois où il y avait des propriétaires forains, mais aussi des villages ayant des droits sur le foncier. Guchan et Bazus ont encore des estives à Aragnouet.



Grans de sau

  • Je crois que c’est Laurent Jalabert qui a dit en direct depuis sa moto en pleine ascension : ’ je ne sais pas pourquoi ça s’appelle le Pla d’Adet, il n’y a rien de plat ici !’ Si il avait attendu d’être à l’arrivèe il aurait pourtant bel et bien constaté qu’il était sur un plateau.

  • Adishatz,

    Sapiatz totun que lo vilatge aperat Azet en francés e’s prononcia en gascon "àdet" (en alocar l’accent tonic sus la prumère sillaba "a").
    Non sabi pas totasvetz si aqueth toponim e’s ditz "plan d’àdet", dab la medisha accentuacion... ça’m-par que tio’.

    A banlèu.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document