Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Gascogne toulousaine

GPS

samedi 22 mars 2014

Il y a deux ou trois mois, je m’insurgeais (terme exagéré) contre l’appellation Gascogne toulousaine des villages ci-dessus.
Mieux vaut un croquis qu’un long discours dit-on.
Vous constaterez à sa lecture qu’il est permis de s’interroger sur l’appartenance du canton de Montréjeau à la Haute-Garonne !
La forme triangulaire des villages est due au resserrement en amont du lit des affluents de la rive gauche de la Garonne, tous issus du Lannemezan.

JPEG - 63.9 ko


Grans de sau

  • Toutun, aqueth cantoûn qu’ei tout entiè de parlar coumengés, alavetz ? Segú, n’a pas arren a veir dab era Gascounha Toulousenca mes lingüisticament qu’ei coërent dab eths parlars deths cantoûns vesîns (deth 31). Que seria absurde d’ac tornar estacar aras Hautas Pireneas, per exemple, non ?
    Ath contrari, eth vilatges deth 65, coma Aventinhan, Loumbrés, Generés, MAsèras, Montagut, Tibiran-Jaunac que serian devuts èster deth 31 se vam en aqueth sens deth parlar (que soun de parlar coumengés).

  • Mais bien sûr, Casteths. J’ai déjà évoqué le problème que vous soulevez, s’agissant du département. Le canton en question va bientôt disparaître, tout comme celui de de Boulogne, ce n’est pas la revendication d’une autonomie, mais un aperçu de la construction de la HG en 1790, dans ses confins.
    .
    Les communes ont des couleurs différentes :
    - celles qui sont rouges étaient en Nébouzan,
    - celles qui sont jaunes relevaient des Aides de Montespan,
    - enfin les bleues étaient rattachées à l’ELection de Rivière-Verdun, pays factice dépendant plus ou moins directement de la Couronne. Fiscalement, les Aides de Montespan étaient rattachées au Comminges.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document