hilhdeputa !

français : fils de pute !

Juron populaire en Gascogne.
Prononcer entre "Hilldepute" et "Hilldeputo", mais en principe, il vaut mieux ne pas le prononcer du tout !-) hilh = fils


 

Grans de sau

  • Les "hilh de pute " de nos aïeux gascons n’avaient rien à envier aux "nique ta mère" de certains banlieusards d’aujourd’hui ...

    Réponse de Gasconha.com :
    Oui. Les deux expressions sont proches sémantiquement !-)

  • En Bearn hilh dé pute n’est pas vraiment une injure.
    Tout depend de l’intonation avec laquelle on le prononçe.
    "aquet hilh dé pute" peut dans certains cas aussi etre un qualificatif affectueux voir admiratif :
    "aqueth hilh dé pute qué sabe tout ha !".

  • <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    macarèu =

  • Ne pas le prononcer du tout, et quoi encore…
    De toute façon, quoique vous disiez en gascon, les jacobins se sentiront agressés.
    Non seulement il faut le prononcer mais il faut en saisir toutes les modulations, par exemple la possibilité de l’abréger en “D’hee puta”, en accentuant ce “D’hee”, sur divers tons.
    On peut dire aussi :
    hilh deu diable
    hilh de quauque
    hilh de l’aute

    et toutes les inventions euphémistiques sont permises du moment que ça claque :
    “Mais triple mila hilh de pica, ça fait une heure que je me tue à te l’expliquer !”

  • Adishatz,

    Que’n pòrti ací dus auts de "hilh de..."

    Hilh de cloca !
    Hilh de garça !

    e jo que vs’asseguri, qu’utilisi un bròi "hilh de puta" tanlèu que pusqui !!!

    Qu’èm gascons o non ?
    Atau qu’es e qu’es atau !


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document