- Tederic Merger

macip

français : garçon, fille (mineur(e))

En languedocien : mancip
Quelqu’un qui n’est plus mineur est é-mancip-é !


 

Grans de sau

  • Comme nom de famille, j’ai connu un Y. MASSIP, marchand d’armes à Marmande
    en 1964.

  • L’armurerie-coutellerie qui existait jadis à Marmande portait le patronyme Massip issu de l’occitan mancip (pr. massip) qui désignait un adolescent, un jeune homme, mais qui pouvait s’appliquer aussi à un serviteur, un domestique.
    Comme le français "émanciper", mancip vient du latin emancipare , de e , et mancipare , vendre par le mode solennel de la mancipation  ; l’émancipation était ainsi nommée en droit romain, parce qu’elle avait lieu par trois mancipations fictives qui épuisaient la puissance paternelle. Mancipare vient de manceps, acquéreur, adjudicataire, composé de manus , main, et capere, prendre  : celui qui prend avec la main. (cf. Littré).
    Selon d’autres sources, emanucapere signifiait affranchir un esclave du droit de vente, prendre par la main (L’achat des esclaves se faisait en les prenant par la main).


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document